Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Callem Campbell
Ft. Obi-Wan Kenobi // Star Wars

Callem Campbell Auasg4E

Code:
https://i.imgur.com/Auasg4E.png
 
Je suis le personnage de Loeva et je parle en #336699  !
Carte d'identité

Nom complet
Callem Campbell est son appellation.
Date de naissance
Il est né en 2035.
Âge
Il a 34 ans en comptant les quelques mois depuis son éclosion.
Genre
Son identification et sa présentation sont masculines.
Orientation
L'hétérosexualité est une habitude qu'il n'a jamais questionné jusqu'ici.

Nationalité
Il est Britannique, originaire d'Écosse.
Langues parlées
Callem parle l'anglais et quelques bribes d’un français boiteux.

Taille
Il mesure 178 cm.
Couleur des cheveux
Ils sont blonds foncés, cuivrés dans certaines lumières.
Couleur des yeux
Ils sont bleus.
Autres marques distinctives
À force de travailler le bois, ses mains se sont usées et il s'est comme imprégné d'une odeur perpétuelle de bran de scie.

Cryonie
Génération 2
Ruche
Brin de lavande

Trois questions

Quel était son métier et ses occupations avant la cryonie

Il était charpentier-menuisier de profession, mais les contrats sont devenus rares à cause du déclin de la population et des ressources.

Il aimait jardiner, mais la terre autour de chez lui a été contaminée, rendant la consommation d’aliments frais dangereuse. Il s’est alors tourné vers les plantes d’intérieur dans un effort de mettre un peu de verdure dans sa vie.  

Il a adoré être père.

Qu'est-ce qui lui manquera le plus

Les journées BBQ avec sa communauté, mais les nouvelles règlementations limitaient de tels rassemblements de toute façon.

Quel est son objectif sur Gaïa

Reconstruire, mais en invitant la nature. Ayant eu quelques mois pour se préparer avant sa cryonie, il a d’ailleurs passé un certain temps à étudier l’architecture écologique. 

Objets personnels choisis

Une lame de barbier ayant appartenu à son arrière-grand-père.
Un ensemble de ciseaux chanfreinés.
Une petite plane à bois.
Une barrette à cheveux ornée d’un petit papillon rose.
Une photo plastifiée.
Callem Campbell 4MdSjmu
Caractère

Une seconde passe, puis plusieurs.  

Excellent! s'exclame-t-il enfin. En vérité, c’est loin d’être excellent, mais ça n’empêche pas sa joue de se plisser, puis ses dents de se découvrir sous la courbe à peine moqueuse d’un sourire éclatant.

Il est comme ça, Callem… Toujours jovial, toujours souriant, surtout quand la situation prescrirait le contraire. C’est d’ailleurs peut-être ça qui lui a couté son mariage : c’est difficile d’avoir l’air sérieux quand on sort des blagues au milieu de conversations sensées être sérieuses.

Et pourtant, sérieux, il l’est pour la plupart des choses. Il est un bon travailleur, un bon père, un bon ami... Il prend les besoins des autres en considération, voire peut-être parfois un peu trop. C’est comme ça qu’il mesure sa valeur ; c’est plus fort que lui de vouloir aider tout le monde, d’assumer qu’on a besoin de lui – d’avoir besoin qu’on ait besoin de lui.

Il abuse peut-être un peu de l’ironie et du sarcasme.
Il a une propension à faire de mauvais jeux de mots.
Il est patient et minutieux dans son travail.
Il possède un grand sens de la communauté et a besoin de ressentir un sentiment d'appartenance.
Il supporte mal la solitude et préfère être mal accompagné que seul.
C’est un romantique dans tous les sens du terme.

Cheminement

Dans sa bouche, il y a le gout sec de la poussière de bois. Pareillement, sur sa peau couverte de sueur, la sciure se colle et démange, mais Callem l’ignore longtemps, complètement absorbé par le mouvement répétitif de la plane qui glisse sur la planche.

Après une grande inspiration, il souffle, souffle, et le bran de scie s’envole, découvrant une surface lisse. Ou, du moins, suffisamment lisse aux gouts du menuisier qui fait ce qu’il peut avec les outils qu’on a mis à sa disposition. Ce n’est pas parfait, mais ça fera, avec d’autres, de quoi commencer la devanture de sa cabane.

Pour l’instant, celle-ci n’est pas beaucoup plus qu’une plateforme, là-haut, perchée entre les branches solides d’un grand arbre. C’est qu’il a appris à ses dépens qu’ici, au Sud de la jungle bleue, un abri construit au sol ne fait pas long feu lorsque les eaux montent et transforment le sol en marécage.

Il aurait cherché une terre plus solide pour bâtir, sans doute, s’il n’y avait pas eu ses quatre personnes dans la ruche, en bas, encore endormies, sans défense et qui auraient besoin d’un toit.

Il n’empêche que le temps passe, que la cabane dans l’arbre prend forme et s’agrandit, tout comme le fait la solitude dans sa poitrine. Ça fait longtemps, maintenant, et Callem ne peut s’empêcher de penser qu’il trouverait peut-être d’autres personnes qui vagabondent, sans-abri et sans amis.

Peut-être qu’il pourrait les ramener ici, et peut-être qu’en revenant, les autres auront éclos. L’abri serait là pour eux, avec sur la table de fortune, une note promettant son retour.
Callem
⚘ Brin de lavande
Callem
Callem
Callem Campbell 90NVJC5
Jeu 8 Déc - 6:33
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: