Le deal à ne pas rater :
Réassort du coffret Pokémon 151 Électhor-ex : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 Le contexte

Aller en bas 
Le synopsis

Acheter, consommer, jeter. Nous le savions, pourtant, que la surconsommation allait finir par émietter toutes nos ressources et qu’il ne resterait que des poussières bonnes à cimenter cette prison dont le confort était la plus traitresse des geôlières.

Ainsi, les catastrophes se sont multipliées, nos conditions de vie se sont dégradées, mais c’est fou ce à quoi on s’habitue lorsque les filaments de la misère se tissent ensemble en une nouvelle normalité. Comme piégés dans la toile mortelle d’une araignée sournoise, on s’y est entortillés jusqu’à ne plus pouvoir s’en échapper – jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’à attendre la morsure fatale de l’extinction.  

Ou pas. C’est que l’humain est tenace et n’allait certainement pas se laisser mourir de la sorte. Ainsi, quand la fin du monde tel qu’on l’a connu est devenue inéluctable, plusieurs projets ont été mis sur pieds pour tenter de survivre malgré tout. L’exploration spatiale et les bunkers souterrains sont des exemples de tentatives qui n’ont fait que retarder l’inévitable.

La vérité, c’est qu’il fallait bel et bien s’éteindre… Et c’est justement ce qui vous est arrivé.

Vous, les participants du Projet Perséphone, vous avez été enfouis profondément sous la terre, embaumés dans des capsules comme le sont les graines qui passent l’hiver en dormance avant de pousser et de fleurir quand revient le printemps.
 
Vous venez de tous les horizons, de tous les corps de métiers et vous devrez ensemble reconstruire une société qui sera, espérons-le, plus avisée.

Les crédits

Le contexte RRDkwZt
Forum fondé
par Loeva et Vidahra.
Contexte original
inspiré d’œuvres telles que le manga 7 Seeds, les jeux-vidéos Horizon Zero Dawn et The Legend of Zelda: Breath of the Wild et la chanson Plus rien des Cowboys fringants.
Design
par Loeva à l’aide de ressources telles que l’illustration Heart of the world de Gydw1n et les codes de Skaemp, de Linus, d'Artemis et de Monomer.
Mise en garde
RP chez nous est une activité très addictive qui peut entraîner des maladies mentales textuellement transmissibles !
Message   
Le projet Persephone

Fondé en 2043, le Projet Perséphone est un effort de l’ONU pour répondre à la dégradation des conditions environnementales. En mobilisant les nouvelles avancées technologiques reliées à la cryonie, son objectif est de préserver des individus en santé afin de recoloniser la planète en cas de cataclysme. En 2048, ils ont donc engagé une cinquantaine de personnes issues des quatre coins du monde, hautement entrainées, telle une dernière ligne de sureté pour assurer la survie de l’humanité.

Deux décennies plus tard à peine, lorsque l’extinction de l’humain est devenue plus que probable, le projet s’est agrandi afin de conserver quelques centaines de personnes additionnelles. Une campagne de recrutement massive fut alors mise en place – ainsi qu’un processus de sélection rigoureux – afin de consolider le programme.  

Dans les années qui ont suivi, de nombreuses ressources furent dirigées vers le projet, si bien qu’en 2089, une dernière génération composée des rares personnes encore en bonne santé est ajoutée aux rangs des futurs survivants. En parallèle, on décide d’utiliser à bon escient les cent premiers humains cryogénisés dans le cadre d’un projet de recherche puisque leurs capsules étaient compatibles avec les ruches du Projet Perséphone.
Le contexte T4FiH8F
La chronologie

2024
Première cryonie réussie sur un rat de laboratoire

2029
Première cryonie réussie sur des organes humains – ensuite transplantés avec succès

2032
Première cryonie réussie sur un être humain vivant

2037
Cryonie de la génération 0 dans le cadre d’une étude sur cette technologie

2043
Création du Projet Persephone en réponse au déclin des conditions environnementales

2048
Cryonie de la génération 1

2051
Un virus affectant les abeilles se propage un peu partout dans le monde, causant des pénuries alimentaires importantes

2069
Pandémie virulente dont le taux de mortalité est de 15%

2070
Cryonie de la génération 2

2072
On observe une diminution marquée des taux de natalité un peu partout sur la planète

2080
Les pénuries alimentaires s’accentuent, si bien qu’on rationne désormais la majorité de la population

2083
Après plusieurs mutations, un nouveau variant atteint un taux de mortalité de 55% et décime la population

2089
Cryonie de la génération 3

An 3000 et des poussières
Ouverture des premières capsules, au plus tôt 20 ans avant l'ère actuelle.
À noter que la majorité sont encore closes et s'ouvriront prochainement.
Message   
La logistique

Les ruches
Ce sont les centres où reposent les personnes cryogénisées. Ces ruches varient en taille, abritant entre deux et huit individus qui partagent le même symbole d’indentification, avec parfois l’ajout d’une capsule de la génération 0.  

L'arantèle
Il s’agit du réseau sur lequel sont dispersées les ruches de cryonie. Pour maximiser leur pérennité, chaque centre dispose de multiples moyens pour générer l’énergie dont il a besoin, tout en étant connecté aux autres de sorte à pouvoir partager les ressources lorsque c’est possible et nécessaire.  

Les droïdes
Leur mission est de préserver coute que coute les centres de cryonie et les gens qui y sont endormis. Pour ce faire, ils ont été dotés d’un protocole d’auto-évaluation afin de pouvoir s’adapter à différentes situations. Distribués en groupes d’au minimum trois individus, il arrive que certains se déplacent d’une ruche à une autre selon les besoins.

Par ailleurs, des centaines d’années à apprendre, à se réparer et à changer des pièces font que chaque individu à changé de forme et, dans certains cas, développé des habitudes et des manies que l’on pourrait comparer à des traits de personnalité.  

Les puces
Tous les participants des générations 1, 2 et 3 se sont fait installer une puce au niveau du poignet – sous des tatouages distinctifs – afin d’accéder aux différentes ruches. Celles-ci sont non seulement des clés pour entrer et sortir de ces établissements, mais aussi pour avoir accès à d’autres ressources et outils qui ont été laissés un peu partout sur le territoire de l’arantèle. Autrement, pour la génération 0, les puces se trouvent dans des colliers qui ont été ajoutés à la trousse de survie des personnes concernées.
Le contexte 6IGT5Rf
Les générations

Génération 1
Quelques candidats expérimentés et volontaires qui, d’une façon ou d’une autre, ont démontré de grandes aptitudes pour la survie. Ils ont été sélectionnés dès le début du projet dans l'éventualité d'un cataclysme hypothétique.

Ils sont désignés par des noms d’arbres puisqu’ils sont forts et solides. Leurs tatouages en sont des feuilles.
Génération 2
Plusieurs candidats volontaires ajoutés au programme quand La fin est devenue inéluctable. Ils ont tous bénéficié d’une cinquantaine d’heures de formation pour les préparer à survivre dans le futur.

Ils sont désignés par des petites plantes essentielles au renouveau et leurs tatouages en sont des tiges - feuilles et fleurs comprises.  
Génération 3
Des personnes encore saines dont les aptitudes ont été jugées pertinentes, admises plus ou moins volontairement afin de remplir les capsules restantes. Ils ont suivi une courte formation sur les bases de la survie et c’est pour eux qu’à été ajouté le guide imagé.  

Ils sont désignés par des fleurs – symboles d’espoir – et c’est donc celles-ci qu’ils arborent au poignet.  
Génération 0
Ces gens ont donné leurs corps - vivants - à la science dans le cadre d'une étude sur la cryonie et leurs capsules ont été ajoutées en dernier recours sans qu’ils aient pu en être informés.

Puisque leur cryogénisation prédate le début du projet Perséphone, ils portent un code barre plutôt qu’un symbole. Des minéraux - et des colliers assortis - leur ont ensuite été attribués.
Le contexte WEQAub0
Le contexte SSbVbEz
Le contexte AwsrAbK
Le contexte ScB7x36
Message   
L'éveil

Dans le noir, un petit point clignote, puis une lumière vive déchire l’obscurité, colorant de rouge l’arrière de paupières depuis trop longtemps fermées. Le silence, quant à lui, se voit rompu par le battement d’un cœur que l’on n'a plus l’habitude d’entendre battre.  

Au début, le sentiment d'engourdissement généralisé est ce brouillard opaque percé seulement par le pincement affuté des seringues qui s’enfoncent dans la chair. Sans être insoutenable, c'est loin d'être confortable, mais c’est surtout l'envie d'activer les muscles ankylosés qui devient une véritable urgence. Toutefois, il faudra pour cela attendre que toutes les aiguilles se rétractent et qu'un clic sonore annonce le déverrouillage de la capsule.

À l'extérieur de celle-ci, c'est exigu, sombre, oppressant. Il n’y a assez d’espace que pour la machinerie qui cliquette et clignote et pour aller vers la sortie – vers l’inconnu.  Avec un peu de chance, la voie sera libre et l’environnement clément, autrement, il faudra affronter les intempéries avec les outils contenus dans ce sac qui, bien que lourd, ne pèse finalement pas grand-chose dans la balance parfois cruelle de la survie.  

L'environnement

Si les participants savent être situés en Amérique du Sud, des changements importants ont clairement redessiné le territoire de telle sorte qu’il est parfois difficile à reconnaitre.

Ce qui était autrefois un large continent terrestre s’apparente désormais davantage à un archipel avec des îles couvertes de jungle ou de désert bétonné. Les eaux étant généralement peu profondes, des ruines sont souvent visibles dans les profondeurs et il n'est pas rare d'apercevoir des toits d'édifices, des monuments et de la végétation qui percent  la surface de l'eau. La cordillère des Andes qui longe l'ouest, quant à elle, forme comme un mur de montagne à-pic qui sert davantage de repère visuel que de terres habitables.

Notons d'ailleurs que plusieurs ruches de cryonie se sont également retrouvées immergées, mais grâce aux sas, il est tout à fait possible d'en sortir vivant à condition de pouvoir retenir son souffle jusqu'à la surface.
Le contexte GsjgblR
La faune et la flore

Le contexte IRis1Pq
La faune et la flore ont subi énormément de pression, mais restent assez fidèles à celles que l'on connait. Certains animaux peuvent notamment avoir rapetissé ou grandi, migré ou changé de niche écologique.

On peut, par exemple, retrouver des ours blonds issus de la rencontre de l'ours à lunettes endémique à l'équateur et de l'ours brun descendu de l'Amérique du Nord. On retrouve aussi des chats et des chiens domestiques retournés à l'état sauvage, ainsi que des cafards aussi gros que des rats.

Des plantes carnivores gigantesques, capables de piéger des mammifères de taille moyenne, peuvent également être retrouvées dans les zones marécageuses.  
La trousse de survie

Un sac de randonnée de 80 litres, étanche et modulaire

Un sac de couchage intégré

Trois petits sacs étanches additionnels

Un petit sac contenant les objets personnels choisis

Une combinaison thermique souple – laquelle fut portée pendant toute la durée de la cryonie

Un lot de vêtements multicouches

Un imperméable

Trois serviettes hygiéniques lavables – pour les personnes munies d’utérus

Une couverture thermique

Une pelle militaire pliante

Un rouleau de fil à pêche et trois hameçons

Un couteau multifonction – contenant une lame, une pince, une lime, un tournevis, un ouvre-boite et une petite loupe

Un couteau de chasse

Une scie à fil

Une boussole

Un bracelet en paracorde fine

100 mètres de paracorde épaisse

Une grande bâche imperméable

Quatre mousquetons

Dix chandelles de 10h

Quatre petites feuilles de coton ciré

Une gourde en aluminium de 1.5L

Un chaudron en titane modulaire, avec un thermos et une tasse intégrés – Tous étampés avec le symbole de la ruche

Un petit pot de charbon actif

Un silex et une amorce

Un flacon contenant dix jours de pilules-repas

Une trousse de premiers soins et un guide imagé

Un guide des plantes comestibles locales – qui est potentiellement devenu obsolète

Un petit guide de survie imagé

Un carnet vide et un paquet de crayons à mine


Message   

Page 1 sur 1

 :: Administration :: Savoirs essentiels
Sauter vers: