-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hatsu Miyazaki
Ft. Mulan


Hatsu Miyazaki F1gZmmR

Code:
https://i.imgur.com/f1gZmmR.png
 
Je suis le personnage de Queenie et je parle en #BF3532 !
Carte d'identité

Nom complet
Hatsu Miyazaki
Date de naissance
07/07/2074
Age
25 ans
Genre
Femme
Orientation
Hétérosexuelle

Nationalité
Japonaise
Langues parlées
Japonais - Anglais, un peu, il y a longtemps

Taille
1m55
Couleur des cheveux
Noirs
Couleur des yeux
Noirs
Autres marques distinctives
Des cicatrices fines sur les bras et les jambes, de celles que l'on retrouve chez les personnes qui se sont griffées sur les ronces ou les branches d'arbres.
Un panda roux qui la suit partout.

Cryonie
Génération 3
Ruche
Hortensia


Trois questions

Quel était son métier et ses occupations avant la cryonie

Étudiante passionnée d’histoires et de contes merveilleux, Hatsu vivait pour écrire. Imaginer. Raconter.
Qu'est-ce qui lui manquera le plus

Ses parents. La nourriture japonaise.
Quel est son objectif sur Gaïa

Au début, survivre. Être là pour le réveil de Maple.
Mais maintenant, honnêtement, elle ne sait plus trop.


Objets personnels choisis


Un carnet rempli d’histoires. Ses histoires.
Un collier en argent appartenant à sa mère. Un petit pendentif contenant une photo de famille y est accroché.
Hatsu Miyazaki CTfALd2
Caractère

Il était une fois, une jeune femme.
Seule à son éveil, elle resta longtemps à espérer que quelqu’un, n’importe qui, la rejoigne.
Mais les années passèrent et l’espoir qu’elle avait gardé au début faiblissait de jour en jour.
Jusqu’à ce qu’elle rencontre son panda roux, Tomo.


« Qu’est-ce que t’en penses Tomo ? Ce sera le début de notre histoire.
Oui, moi aussi je trouve ça bien.
Bien sûr que tu seras le personnage principal. »


Liés par la solitude, ils parcouraient les terres forestières d’un continent immense, sans jamais rencontrer personne.

« Tu sais, je ne sais même pas si je saurais parler à quelqu’un d’humain normalement.
Oui, je te parle à toi tout le temps mais t’es pas vraiment humain !
Te vexe pas Tomo ! Tu es le meilleur ami que j’ai jamais eu.
Roh, reviens ! Fais pas la tête ! Je te donnerai la moitié de ma portion ce soir ! »


Leur vie au quotidien n’était pas remplie de péripéties et d’aventures extraordinaires, mais ils faisaient ce qu’ils pouvaient pour survivre et s’entraider.

« Comment ça, ça manque de danger ? On est bien là ! On a de quoi boire, de quoi manger. On se tient chaud la nuit. On va se baigner, parfois. On discute, on regarde les étoiles la nuit. On voyage ! ça me donne plein de matière pour écrire des histoires. On apprend.
Quoi ! T’abuses ! On est devenus vachement meilleurs maintenant pour la chasse.
… Oui okay, c’est toi qui fais le plus gros du travail.
Mais c’est moi qui fais les meilleures caresses ! »


L’amour qu’elle portait à son fidèle compagnon était sans limite. Il la réconfortait dans les moments durs et la faisait rire. Il lui apportait la chaleur qui lui manquait tant et elle retrouvait dans ses câlins ceux de sa mère.
Il l’accompagnait dans son attente du réveil de « Maple ». Car si ses parents avaient pris le temps de la mentionner dans leur dernier message, malgré leur trahison, elle ne faillirait pas à sa mission de prendre soin de cette personne.


« Tu as faim ? Encore ? T’as toujours faim !
Okay okay, allons chercher quelque chose. »


Elle ferme le petit carnet et range le crayon. Les autres pages restent à écrire.
Plus tard.


Cheminement

Clic.
« Début de transmission. Ruche Hortensia. Capsule numéro un. Ouverture en cours. Faites attention à la marche en sortant. »
« Aaaaaah ! »
Boum.
« Itaaaai ... »
« Eveil de [Hatsu Miyazaki] effectué. »
Dans la pénombre de l’espace exigu, la voix artificielle résonne entre les murs sans qu’elle n’arrive à en déterminer l’origine.
« Que …? »
« Constantes vitales stables. Système moteur fonctionnel. Sujet en bonne santé. Blessures superficielles repérées sur les mains.
Sujet prêt à la sortie. »

« Prêt …? »
« Bonne chance, [Hatsu Miyazaki]. Fin de transmission. »
« Allo ? »
Silence.

★★★

« Bonjour, [Hatsu]. »
« Toujours pas ? »
« Aucune nouvelle capsule ne s’est ouverte depuis votre dernière visite, 3 jours auparavant. »

Soupir.
Un mois qu’elle s’est éveillée.
La première semaine, elle est restée proche de la sortie de la ruche, impatiente. Sûre que quelqu’un d’autre allait apparaître. Sûre qu’elle ne serait pas seule dans ce monde inconnu.
Elle a exploré les alentours, avant de se rendre compte que les cages à moitié englouties et les enclos recouverts de végétation représentaient les restes d’un zoo oublié.
Puis les pilules repas diminuant bien vite, elle a décidé de s’éloigner. Petit à petit. Munie de son guide de survie, elle est partie à la recherche de quoi survivre. Des fruits, des baies. De l’eau potable.
Mais jamais trop loin, jamais assez longtemps pour manquer une potentielle nouvelle arrivée.
En vain.
Pour l’instant.

★★★

Chaud. Froid. Chaud.
Froid.
Où est-elle ?
Sa tête …
Elle va exploser.
Autour d’elle, des géants. Ils la regardent.
Ils rient.
Leurs bras s’agitent dans le vent, leurs cheveux frémissent.
L’hypnotisent.
Elle a mal. Partout.
Soif. Eau.
Où est sa bouteille ?
Ses mains s’agitent.
Se cognent.
Des petites boules sous ses doigts.
Des baies.
Ah. Les baies.
Chaud.
Elles rient, elles aussi. De leurs grandes dents vertes.
Ou est-ce elle-même qui rie ?
Si soif.
Froid.
Puis.
Plus rien.

★★★

Nouveau lever de soleil. Nouvelle marque dans son carnet. Une de plus.
Six mois.
Un an.
Un an et demi.
Les pages se remplissent.
Le vide en elle grandit.

★★★

« NON ! JAMAIS ! »
Colère. Désespoir. Rage.
« Tu le dois, mon petit panda. Pour survivre. ­»
« Pas sans toi. Pas sans papa. PAS SANS VOUS. »
Larmes.
« Nous serons toujours avec toi. »


Sursaut.

Au-dessus d’elle, les étoiles la regardent.
Ses doigts se resserrent autour du seul souvenir qu’il lui reste de sa famille, alors qu’elle reste allongée, haletante, dans son sac de couchage trop grand pour elle. Ce petit pendentif qui ne la quitte jamais, que sa mère lui a glissé autour du cou ce jour-là.
Un rappel éternel de ce qu’elle a perdu.
Elle cligne des yeux, une fois, deux fois, mais les larmes restent.
Pourquoi pleure-t-elle pour des parents qui l’ont laissée seule ? Qui l’ont abandonnée ?
Pourquoi a-t-elle si mal ? Pourquoi son cœur se serre-t-il si fort ?

Survivre ?
Quelle vaste blague.
Aussi vaste que le monde qui l’entoure.
Infini. Encore si étranger.

★★★

« Bonjour, [Hatsu].
Votre dernière visite remonte à 152 jours. Aucune nouvelle capsule ne s’est ouverte. »


Elle se laisse tomber au sol, dépitée.
Deux ans.
Elle sort de son sac son carnet d’histoires, le feuillette sans vraiment le voir.
Jusqu’à la dernière page.
« Qu’est-ce que …? »

Mama a écrit:
N’oublie jamais que nous serons toujours avec toi.
Prends soin de Maple, elle sera ton amie dans l’inconnu.
Nous t’aimons fort, mon petit panda.
Mama et Papa.

« Maple …? »
« [Utilisatrice Maple] est actuellement dans la capsule numéro deux. Programme d’éveil non commencé. »
« Est-ce que …? »
« Perturbation du bon fonctionnement de la ruche fortement déconseillé. »
« Bien noté. »

★★★

« NOOOON. J’VEUX PAS Y ALLER. NOOOON, MAMAAAAAA ! PAPAAAAAAAAA ! »
Elle se débat.
« Courage mon petit panda. On se reverra, je te le promets. »
Elle hurle jusqu’à n’en plus pouvoir. Mais ils la tiennent, l’agrippent. La forcent dans ce cocon de métal qu’ils scellent devant ses yeux remplis de larmes.
Clic.
« Début de transmission. Enclenchement du processus de cryonie de [Hatsu Miyazaki]. Vérification des constantes vitales. »
Elle tape sur la porte de toutes ses forces. Jusqu’à s’en faire mal aux mains.
Jusqu’à ce que les liens se resserrent autour de son corps mince pour la tenir en place.
Alors elle continue de crier son désespoir.
Jusqu’à ce que sa voix se brise et que seuls ses sanglots résonnent dans sa prison étroite.
Mais plus personne n’est là pour l’entendre.
« Rythme cardiaque élevé. Sujet agité. Utilisation de gaz relaxant nécessaire. »
Elle sent ses forces la quitter. Pourquoi lui font-ils ça ?
« Sujet apaisé. Constantes vitales stables. Activation de la capsule. »


Elle ouvre les yeux subitement.
Encore un rêve.
Réminiscences d’un passé si lointain. Et pourtant si proche.
La douleur vive qui lui serre le cœur lui donne l’impression que c’était hier.
« Pourquoi … POURQUOI ?! »
Mais la forêt reste seule témoin silencieuse de sa détresse.

Jusqu’à ce qu’un faible gémissement se fasse entendre.
« Qui est là ? »
Elle se lève et se dirige vers l’origine du son.
Caché derrière des buissons hauts, un animal au pelage roux. Un petit panda. Bébé, blessé. La patte ensanglantée.
« Oh, pauvre chose. Toi aussi tu as été laissé seul … Viens, fais moi confiance. »
Elle le prend dans ses bras, délicatement. L’animal trop faible pour se débattre.
« Je prendrai soin de toi, Tomo. »

★★★

« Bonjour, [Hatsu].
Votre dernière visite remonte à 301 jours. Aucune nouvelle capsule ne s’est ouverte. »


Quatre ans.

« Tomo ! Laisse les droïdes faire leur travail.
Oui, ils ont une forme amusante mais ça ne se mange pas.
Tu veux manger quoi ce soir ?
De la viande ? Okay, essayons de trouver un truc.
Depuis que t’es là, c’est bien plus facile d’attraper les rats, tu sais ?
Oui oui, tu es le meilleur, je sais.
Enfin t’as failli te faire gober par une des plantes carnivores la dernière fois donc à ta place, je ne ferais pas trop le malin.
Avant que t’arrives, je ne mangeais que des fruits ! Et des baies. J’ai même été super malade une fois. »


★★★

« Bonjour, [Hatsu].
Votre dernière visite remonte à 548 jours. Aucune nouvelle capsule ne s’est ouverte. »


Six ans.

★★★

« Bonjour, [Hatsu].
Votre dernière visite remonte à 1287 jours. Aucune nouvelle capsule ne s’est ouverte. »


Dix ans.

Peut-être est-il temps de passer à autre chose.
Personne ne sortira d’ici.

« Désolée, Maple. Je ne serai pas là à ton réveil.
Viens, Tomo. Partons d’ici. »

Hatsu
❀ Hortensia
Hatsu
Hatsu
Hatsu Miyazaki 62xRdeO
Dim 8 Jan - 4:01
Revenir en haut Aller en bas
Plutôt qu'un message formel, je vais donc te partager mes réflexions, pèles-mêles :

- 1m55 ?? Adorable. ; - ;
- Ouh, les petits passages poétiques sont très jolis !
- Les survivants de la ruche Hortensia ont décidément les meilleurs parents du millénaire.
- J'ai hâte qu'on ait un personnage zoologiste très confus par les nouvelles niches écologiques - et je vais d'ailleurs le proposer dans le topic des idées de personnages.
- AAAAAAAAA.
- Si toi et Ekza avez une idée de l'emplacement de votre ruche, ça me fera plaisir d'ajouter une petite mention pour les baies dans le topic des phénomènes observés !

Plus sérieusement, Hatsu est validée et j'ai ajouté ta ruche et ta couleur à ton profil. Bon RP !

Paillettes
L'horizon
Omniprésence narrative
L'horizon
L'horizon
Hatsu Miyazaki Anime-gif-anime
https://gaia.forumactif.com
Dim 8 Jan - 6:06
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: