Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vive le vent d'Hiver
- Fichue pelle !!!!!

En quelques minutes seulement à creuser la terre gelée pour déterrer la maca, ses mains se brule au contacte du manche en métal de sa pelle. Doc sentait l’air lui engourdir les doigts et le froid lui mordre la peau de ses pommettes non recouvertes de sa barbe. De son temps l’hiver n’était pas aussi rude, c’est comme si le réchauffement climatique n’avait jamais existé. Comment pouvait-il prévoir des températures aussi basses ?

Sentant une douleur le lancer dans le bout des doigts il les portes à sa bouche et tente de se réchauffer en soufflant dessus. Une paire de gant n’aurait pas été de trop mais ce n’est pas comme s’il avait pu courir les magasins pour s’équiper convenablement pour affronter ces températures !  

Tant bien que mal il continue de creuser malgré le froid. Il veut récolter un maximum de racines pour ne pas avoir à s’aventurer à nouveau sur ce versant de la montagne. Il prélève une quantité suffisante pour s’assurer un stock tout en assurant les capacités de la plante de pouvoir se reproduire convenablement.

Inlassablement il répète ses gestes, il assène des coups énergiques de pelle pour perforer la terre gelée , une - deux trois - quatre fois pour faire le tour de la plante, exerce une effet de levier avec l’outil pour faire ressortir de gros morceaux de terre gelée. Il époussette ce qu’il peut de la racine avant de la fourrer dans son sac de cuir. Il évite ainsi toute charge superflue et ne transporte que la matière utile. Il souffle sur ses mains pour les réchauffer et recommence cette danse du botaniste.

- Vraiment… pourquoi est-ce que je m'impose ça ?!

IIl râle dans sa barbe mais il sait tout à faire pourquoi il fait tout ça. Depuis la morsure de serpent subie par Hope, il n’avait plus qu’une obsession, collecter autant de plantes médicinales que possible.

Traumatisé par le décès de sa fille, cette mésaventure l’a beaucoup affecté. Même s’il ne connaissait pas la jeune femme, il a eu peur de la perdre. Alors pour ne pas attendre le moment où il arriverait à la fin de son stock de médicament,et être confronté à un nouveau à un drame… il a décidé de les fabriquer.

Évidemment, il n’avait aucune idée de comment ! Il n’avait aucun matériel de chimie, mais il a décidé de commencer par collecter des ingrédient, ceux qu’il connaissait et en traversant ainsi le pays, il tomberait peut-être sur du matériel, un ancien laboratoire … et surtout sur un scientifique de l’équipe de Perséphone qui pourrait lui faire profiter de ses connaissances.  

Soufflant férocement sur ses mains, Doc prend le chemin de son camp plus bas sur la montagne. Le blizzard se fait plus féroce et à ce rythme le feu qu’il s’est préparé risque de s’éteindre. Il fourre ses mains dans ses poches pour les garder au chaud et accélère le pas.
Doc
❦ Feuille de peuplier
Doc
Doc
Mer 13 Déc - 21:13
Revenir en haut Aller en bas

Fait chier. Il s'est perdu. Simplement, comme ça. Il y a eu de la neige, elle est tombée d'un coup et son chemin à disparu. Le vent est arrivé et il se félicite d'avoir eu l'idée de prendre son manteau. Mais ça suffit pas. Vraiment pas.

Évidemment, son corps de suédois connaît les températures basses et puis, il a dormi dans le froid pendant des années. Pourtant, sa peau pâle est rougie par le vent glacé, giflée par la neige.

Sa fatigue grandit à chaque mètre qu'il parcours. Tenir la distance par ces températures est un exploit, il en est sûr. Parce qu'il aime bien se faire mousser un peu aussi et se dire qu'il aura une belle histoire à raconter. S'il y survit en fait...

Tout ce qu'il a dans son sac cliquète à chacun de ses pas mais le vent couvre les bruits. Il a dit à Iris qu'il partait à l'aventure, qu'il découvre un petit peu ce nouveau monde. Ce nouveau monde qu'il trouve actuellement parfaitement hostile et difficile. Son souffle est aussi blanc que court. Il faut qu'il se trouve un endroit pour passer le blizzard.

Il dit ça, c'est facile de dire ça. Mais dans un monde post apocalyptique où la nature à repris ses droit, trouver un refuge,c 'est plus « trouver une grotte où s'abriter » et des grottes, il en voit pas à l'horizon. Rien du tout. Bon, après, il commence à ne plus voir grand chose.

-Voila comment je vais crever... Svetlana se foutrait tellement de ma gueule...

Il commençait à ne plus entendre les tintements de ses équipements dans son sac à dos, ce doux son est remplacé par le claquement caractéristique de ses dents. Le froid s'invite partout. Sven ne sent plus sa peau, c'est normal ça ? Est ce qu'il la sentait avant ? Ohmondieu il est en train de mourir ? Son air grognon s'intensifie. Sa fatigue aussi.

« Trop de pensées négatives », dirait sa frangine. Mais en même temps, difficile de pas en avoir là, vraiment difficile. Il avise la montagne qu'il contourne et la maudit pour ne pas le protéger du blizzard qui lui congèle le nez.

Est-ce un feu, finalement, qu'il voit rougir entre les flocons et le vent hurlant ? Est ce qu'il va survivre à cette merde finalement ? Ca serait.... Une étrange réussite pour quelqu'un de sa condition... Condition voulant dire : jeune adulte pas bien expérimentée dans la vie avec le corps d'un survivant de cuite qu'un survivant tout court...

-Scusez-moi ? Y'a... y'a quelqu'un ?

Ses lèvres gercée ne sont plus d'une grande utilité mais il sait que les humidifié rendra la chose pire.

-Quelqu'un de vivant de... De préférence ?

Il a un ton parfaitement sarcastique et un rire... tout aussi sarcastique, dans la voix.
Sven
❀ Pissenlit
Sven
Sven
Vive le vent d'Hiver  Amelion-river-zoom2
Ven 22 Déc - 19:12
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: