Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mephisto de Boncoeur
Ft. Vanitas No Cartes - Vanitas


Mephisto de Boncoeur  VnQUq35

Code:
https://imgur.com/vnQUq35.png
 
Je suis le personnage de Didi et je parle en #000000 !
Carte d'identité

Nom complet
Mephisto de Boncoeur
Date de naissance
2064
Âge
25 ans
Genre
Homme
Orientation
Hétéro

Nationalité
Franco-Ecossaise
Langues parlées
Anglais par son père, Gaélique-écossais par son grand-père paternel, Français par sa mère.

Taille
1,90 m
Couleur des cheveux
Corbeau
Couleur des yeux
Bleu de glace
Autres marques distinctives
Il a un bras entièrement tatoué de noir. Il porte à l'oreille gauche une boucle porte-bonheur en forme de sablier. Le sable bleu qui se trouve à l'intérieur provient d'un saphir prélevé sur la bague préférée de sa défunte mère.

Cryonie
G-3
Ruche
Anémone

Trois questions

Quel était son métier et ses occupations avant la cryonie
Etudiant-Riche héritier d'une firme technologique fabriquant des membres artificiels amélioré nommée ironiquement "CyBorg-Inc.".
Qu'est-ce qui lui manquera le plus
Ses deux lévrier écossais : Moon et Sun. Sa gouvernante qui comblait tous ses besoins vitaux avant même qu'ils n'apparaissent  
Quel est son objectif sur Gaïa
Il s'attendait pas à être là... Donc il va improviser...

Objets personnels choisis


Il n'a pas choisis, sa gouvernante l'a fait en pensant à lui. On trouve donc :
→ Une pile de lettres nouées ensembles par un ruban de soie noir.
→ Un médaillon contenant une photo de ses parents, sa jeune sœur Zoey et lui devant la propriété.
→ Un Codex, une clé de piratage qui permet de se connecter à de multiples supports notamment à n'importe quel implant de la firme technologique CyBorg-Inc. mais aussi probablement aux ruches et aux bots.
Mephisto de Boncoeur  6pTLsk2
Caractère

Mephisto a été élevé dans une cage dorée dont il ne s'est échappé qu'à l'adolescence en partant étudier à l'étranger. Son père lui a toujours mis une énorme pression pour qu'il reprenne la boîte, à tel point qu'il a développé une aversion pour la technologie bien qu'il soit très capable dans le domaine.

Plutôt calme et observateur, il est du genre à vous raconter l'histoire d'une étoile en regardant le ciel ou à vouloir sauver une chauve-souris qui se débat dans ses cheveux. Il est doux et avenant, il aime la compagnie et est peut-être légèrement collant quand il s'entiche d'une nouvelle connaissance.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ses capacités d'adaptation sont bidon, et qu'il risque d'avoir bien du mal dans cette nouvelle aventure s'il ne trouve pas d'aide. Trop choyé, il n'a jamais cuisiné quoi que ce soit, ni même nettoyé d'ailleurs, quant à la construction... S'il s'avère un peu plus habile dans ce domaine, son absence de patience l'empêche souvent de mener à bien ses projets.

Versatile et frivole, il aime les belles choses, les grands mots et les gestes théâtraux. Amoureux des animaux et des belle femmes qu'il caresse de compliments inventifs, il se voit souvent repoussé, mais ne renonce jamais. C'est un grand optimiste qui saura se faire une place dans cette nouvelle vie au grand air !


Cheminement

Chaque jour de plus dans le château de Culzean lui donnait la migraine et le déprimait un peu plus. Il regardait les jardins faner et mourir depuis des mois, peut-être même plus d'un an avec la stricte interdiction de quitter la propriété familiale. Depuis qu'on l'avait fait rentrer en urgence de ses études dans une prestigieuse école étrangère, la propriété, rachetée cent ans plus tôt par son arrière-grand-père à un concurrent vaniteux endetté, était devenue sa prison. Pas qu'elle manquait de charme, mais elle était si impersonnelle qu'il n'en fréquentait que quelques pièces. Par chance, avec ses deux cent soixante hectares, il y avait de quoi faire à l'extérieur sans traverser les grilles. Mephisto passait donc ses journées à arpenter les bois, jardins et plages en compagnie de ses chiens.

Les deux lévriers lui avaient été offerts pour ses quinze ans et étaient, depuis, ses plus fidèles compagnons. Son père aurait voulu qu'il en fasse des bêtes de courses, mais il lui avait tant tenu tête, refusant catégoriquement de les envoyer aux champs, qu'il avait fini par renoncer, non sans faire peser sa contrariété sur la famille toute entière durant plusieurs mois. Charles de Boncoeur n'était pas homme à qui on pouvait dire non sans en subir les conséquences.

Chaque pas sur les sentiers entretenu autrefois par cent jardiniers et paysagistes lui rappelait la démesure et les ambitions de son paternel, mais aussi l'absence des deux êtres qui l'avaient entourés d'amour. Sa mère et sa sœur étaient mortes quelques mois plus tôt d'une maladie incurable et foudroyante. Lui, n'en avait pas même eu les plus petits symptômes, et il ne se le pardonnait pas. Il aurait préféré que ce soit lui qui attrape cette saleté, mieux, son père.

Lorsqu'il rentrait, la gouvernante — son sourire ridé et ses sempiternelles réprimandes — l'attendait. Elle faisait toujours le même thé, du Earl Grey, le préféré d'Isobel, comme si elle ne parvenait à oublier la disparition de la maîtresse de maison. Elle le lui apportait ensuite dans la bibliothèque ou le jeune maître passait de longues heures enfermées, à l'abri du regard son père. Là, il étudiait, pour faire passer le temps, les encyclopédies universelles et les traités de robotiques. Après tout, le fait de ne pas utiliser la technologie ne l'empêchait pas de tout connaître à son sujet et les information à ce sujet composaient les trois quart de la bibliothèque familiale.  

C'était sans doute à cause de son géniteur qu'il avait développé une telle aversion pour la technologie. Pour ce dernier, c'était une obsession. L'amélioration du corps humain, le cyborg, grand maître du futur de l'humanité, méritait qu'il investisse tout son temps dans ses travaux. Quelle blague. Il dépérissait à vue d'œil et malgré toutes les opérations, son corps n'était plus qu'un amas de chair pourrissantes enveloppant des organes artificiels. Ces dernières années, on disait même qu'il perdait l'esprit. Mais Mephisto ne le côtoyait plus assez pour réfuter ou confirmer ce fait.

Et pourtant, quelle mauvaise surprise ! Il ne saurait sans doute jamais s'il s'agissait d'une punition ou du moyen égoïste de faire survivre son nom, son héritage... Un matin, alors qu'il se promenait comme à son habitude, on l'avait attaqué par surprise au détour de la crique. En s'effondrant, il avait simplement vu deux balles abattre ses chiens, puis l'obscurité l'avait emporté. Il avait ensuite eu l'impression de glisser dans un profond sommeil, glacial et sans rêve.

Mephisto
❀ Anémone
Mephisto
Mephisto
Mer 2 Aoû - 12:25
Revenir en haut Aller en bas
MAIS LES DOGGOS D:

Plus sérieusement, je pense que tout est bon ! La fin lui donne un profil un peu gen 0 - tout en étant bel et bien dans la 3e, ce qui est cool. Quant au codex, on verra bien ce qu'on pourra en faire.

Tu connais le chemin ♥
L'horizon
Omniprésence narrative
L'horizon
L'horizon
Mephisto de Boncoeur  Anime-gif-anime
https://gaia.forumactif.com
Mer 9 Aoû - 7:18
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: