Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Maggie
Ft. Yuu Kanda - D-gray Man


Maggie  Fpnv

Code:
https://zupimages.net/up/23/08/fpnv.png
 
Je suis le personnage de AAAAAAAAH et je parle en #7B6784 !
Carte d'identité

Nom complet
Maggie Jareth Pangilinan
Date de naissance
2011
Age
26 à sa cryonie, 27 ET DEMI maintenant
Genre
Bro
Orientation
Un label ? Aucune idée. AOC ?

Nationalité
Français, Philippin
Langues parlées
Français, anglais, tagalog par son père (beaucoup d'insultes lui échappent), un brin d'espagnol

Taille
180cm
Couleur des cheveux
Brun bien foncé
Couleur des yeux
Bleus
Autres marques distinctives
Tatouage tribal en dessous de sa clavicule qui couvre une cicatrice, un sur l'épaule et bras, un sur le flanc jusqu'à la cuisse, un dans le dos. Ils ne veulent rien dire.

Cryonie
Génération 0
Ruche
Graphite associé à Feuille de Châtaignier

Trois questions

Quel était son métier et ses occupations avant la cryonie
Caporal chef, fini destitué
Qu'est-ce qui lui manquera le plus
Le pain à la confiture
Quel est son objectif sur Gaïa
Honnêtement ? Même pas sur que c’est de survivre.

Objets personnels choisis

A soudoyé un scientifique pour garder son harmonica, leg de son grand-père dans sa poche. En même temps il avait genre, zéro autre affaire et zéro endroit ou le conserver.
Maggie  Iihf
Caractère

Borné • Perdu • Grosse resting bitch face • Brut  • Sincère • Adore les jeux de mots nuls  • Aimes les oiseaux, sait beaucoup de chose sur les oiseaux • N’aime pas quand il y a trop de bruit en même temps  • Strict • Aime la routine • Esprit très logique et pourtant peut avoir des réactions absurde, démesurées ou impassible face à n’importe quoi • souvent décrit comme égoïste, il déteste ça  • à tendance à se perdre dans ses pensées quand il n’est pas dans le feu de l’action • écrit son quotidien et des poèmes qu’il ne vous montrera pas  • déjà mélancolique avant, pire maintenant • opiniâtre • il pourrait avoir un couteau dans le bide qu’il dirait que c’est pas important • faut pas le laisser faire  • il n’est pas sourd, il a juste oublié de vous écouter nuance • touchez le sans prévenir et il mord • adepte des micro siestes, partout, n’importe quand • sarcastique  • protecteur • impatient avec les gens, patiente de maître avec tout le reste • à des conversations entières avec des animaux, ça c’est depuis son réveil • vulgaire  • s’adapte et rebondit facilement mais ça veut pas dire qu’il est ok avec tout ça • fuck this shit im out vibe • rigole facilement, parfois au mauvais moment. souvent en fait. • parfois il sourit dans sa tête et remarque pas que physiquement il fait toujours la gueule  • wake me up, wake me up inside • il fonctionne c’est déjà ça.

Cheminement


Voyons voir.. Mag, Maggie, Jareth, peu importe, il est né sous une étoile un peu cassée, mais une étoile quand même. Ses parents ? Il leur parlait déjà plus avant, son père n'ayant jamais accepté que son fils ne soit pas assez un dude, un vrai, avec des grosses cojones et des magazines de boobs sous le lit, et sa mère étant… Et bien elle, elle voulait une poupée à habiller, mais un vrai bébé qui devient une personne, qui pète, qui rote, et qui grandit en refusant de mettre les petites bottes en caoutchouc avec des grenouilles dessus, c’était tout de suite moins drôle. Il n'a jamais été un fils pour elle.
Bref.
Heureusement que toute sa famille n’est pas comme ça, même s’il les voit peu, étant donné qu'ils vivent à l'autre bout de la planète. Et puis, il n’a jamais manqué de rien, a toujours eu un toit sur la tête et franchement, il n'était pas si mauvais à l'école (enfin, dans la moyenne quoi, malgré tout ses efforts, ce n'était jamais assez). Plus tard, mini-Maggie veut devenir boulanger. Ou partir dans les rizières, chez ses grands-parents. Peut-être même être écrivain, vivre seul dans une forêt, avec des chats et des poules. Heh.
Ouais. Sauf qu’il est un ado avide de reconnaissance et d’affection, alors quand son père lui dit que l’armée, c’est une excellente idée pour son futur, il fonce sans regarder.
Il est bon en plus le bougre. Il ne bronche pas, apprend vite, une très bonne capacité à suivre les ordres et à les appliquer au carré du carré. Sa logique implacable et son esprit pratique lui servent comme jamais. Il est rapide, efficace, il grimpe les échelons, commande une escouade. Il est respecté. En-fucking-fin.
Problème ? Bah, problème qu’en réalité, il n’aime pas. Il n’aime pas le concept de l’armée, il n’aime pas le mode de vie, la morale, les gens.. Ça bouillonne en lui, il se mord la langue.
Et finalement il explose. Il a pratiquement 26 ans, il n’a jamais eu l’impression d’être lui-même et il envoie tout balader, refaisant le portrait de ses supérieurs, hurlant au visage de camarades qu’il a toujours trouvé bien trop con, il creuse son trou à grand coup de bazooka et..et c’est adieu.
Il est fatigué.

Après s’être fait destitué, renié et basiquement d’avoir foutu sa vie en l’air, (ce qu’il prend très bien, il vit dans un vieil hôtel miteux, il s’est fait virer de deux jobs déjà pour ‘problème de comportement’, mais franchement, ça va)(en même temps il n'est pas fait pour le contact client)(“si c’est comme ça, j’irai acheter dans une autre enseigne” bah vas y en fait ? Est-ce qu'il en a quelque chose à foutre ?) (il la veut vraiment, sa cabane dans la forêt), on lui propose de faire partie d’une étude. Cinq, dix ans max qu’on lui dit. D’accord.


Et. Merde.


Le réveil, c’est. Euh. Bah déjà il s’éclate le nez au sol, pisse le sang dans l’eau et manque de se noyer dedans. Grave la classe. Il a mal, il se sent lourd, engourdi et surtout…
Et surtout mais, what the fuck.
L’incompréhension est en pair avec la panique, la vraie. Ça lui prend aux tripes et ses oreilles sifflent, il n’arrive plus à respirer. Ce n’était pas comme au front, parce que là, il ne sait vraiment rien de ce qu’il lui arrive. Parce qu’il s’est toujours préparé à beaucoup d’éventualité, d’horreurs, et de scénarios dans son ancien métier, mais clairement pas à ça. Parce qu’il est seul, et que c’est silencieux, et que ce n’est pas normal.
Il se pince, il se mord jusqu’au sang, il pleure sans s’en rendre compte. Il ne sait pas, il ne sait pas et il ne maîtrise pas la situation. Mais il peut arriver à maîtriser son corps.
Alors il se calme, prenant de grandes inspirations, se concentrant sur le clapotis de l’eau, yeux fermés. Et lentement, il les rouvre.
Très bien. Il peut tout accepter. Il doit juste le faire une chose à la fois.
Il vient de sortir de cryogénie, c’est un.. Il est au milieu d’une sorte de canal souterrain, c’est deux.. Il y a d'autres caissons, ouverts ou pas, trois.. Et ça, ainsi de suite, jusqu’à pouvoir se relever.
Il fouille un peu, tout ce qu’il trouve, c’est du matériel et un gribouillis sur une des caisses, “Lysandre”. Heh. Utile de ouf mec (meuf ?), merci !

Un an est passé depuis son réveil, il n’a toujours pas retrouvé la fameuse personne du gribouillis, et il est toujours dans une espèce d’acceptation/dénis simultané. Il réussit par pure obstination à plus ou moins domestiquer un chat, qui parfois disparaît des jours avant de revenir. Il l’a appelé galette parce qu’il avait une chanson pour enfant coincé dans sa tête depuis un temps (j’aime la galette, savez-vous comment…quand elle est bien faite, avec du beurre dedans..). Ses journées consistent à : trouver de quoi manger, dormir, parler avec la faune et la flore tel une princesse disney, jouer de l’harmonica, faire des exercices pour garder la forme, et marcher.

Au moins, lui qui souhaitait vivre dans une forêt… il est servi.

Maggie
≣ Graphite
Maggie
Maggie
Maggie  0spj
Dim 26 Fév - 22:08
Revenir en haut Aller en bas
Ok

C'est tout à fait le bon profil pour la gen 0 ! C'est intéressant que son bagage pro le rende presque pas tout à fait useless et que ce soit surtout un problème d'attutide.

L'horizon
Omniprésence narrative
L'horizon
L'horizon
Maggie  Anime-gif-anime
https://gaia.forumactif.com
Lun 27 Fév - 6:11
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: